Article du site internet SmageAa, le Syndicat mixte pour l’aménagement et la gestion des eaux de l’Aa ( ACCUEIL /Les projets/ /La prévention des crues/ )

La culture du risque

actualisation : 05/01/16
Les travaux en cours pour la régulation des eaux en amont du bassin versant permettront de diminuer la fréquence des inondations, mais ce risque, bien que diminué, restera présent. Le SmageAa souhaite donc développer et entretenir la culture du risque en complément de ses différents programmes d’actions. En effet, la vulnérabilité de chacun sera réduite par la connaissance objective du risque et par une réaction adaptée en temps de crue.

La mémoire des inondations

Différentes crues ont marqué le territoire de l’Aa : 1894, 1988, 1999, 2002… Quelque soit leur ampleur, elles touchent toujours ceux qui étaient présents. Mais, le souvenir arrive à se perdre avec le temps.
De plus, une mauvaise connaissance du phénomène d’inondation conduit soit à minimiser le risque en oubliant les évènements passés, soit à mystifier une crue ancienne qui a laissé des souvenirs terribles car aucune donnée, source ou référence n’a permis de la relativiser.

Le SmageAa met à votre disposition des outils afin d’entretenir la mémoire des inondations :

JPEG - 27.4 ko
Echelle limnimétrique et repères de crue à Fauquembergues

L’anticipation de la crise

Sur le volet de l’organisation de crise, le SmageAa accompagne les communes qui le souhaitent pour la mise en place de leur Plan Communal de Sauvegarde sur le volet des inondations.
Le Plan Communal de Sauvegarde est un outil permettant aux communes de faire face aux situations exceptionnelles. Cette organisation vise à protéger les personnes et à les mettre en sécurité en lieu sûr (et non pas à leur porter secours, rôle des services départementaux de secours) en répartissant des missions prédéfinies entre différents acteurs identifiés prenant part à la crise et en considérant les moyens disponibles sur la commune.
Le Plan Communal de Sauvegarde envisage les différents risques pouvant atteindre la population locale, comme les évènements majeurs (naturels ou technologiques) ou tout évènement nécessitant la mise en place d’une cellule de crise.

Le SmageAa propose également une assistance technique aux communes pour la réalisation de leur Dossier d’Information Communal sur les Risques Majeurs.
Ce document est destiné à informer la population sur les risques naturels et technologiques affectant le territoire communal ainsi que sur les consignes de sécurité devant être mises en œuvre en cas de crise.

Depuis 2010, 21 communes ont bénéficié, ou souhaitent bénéficier, de l’accompagnement du SmageAa pour la réalisation de leur Plan Communal de Sauvegarde et 34 pour leur Dossier d’Information Communal sur les Risques Majeurs.

L’animation pédagogique

Depuis 2013, le SmageAa s’investit dans différents projets afin de sensibiliser les scolaires et le grand-public de son territoire au risque d’inondation.
Depuis septembre 2013 et en partenariat avec le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale, le lancement du projet l’expO des p’tites re’Crues permet de sensibiliser les élèves de cycle 3 à ce risque.
Ce programme s’étend sur quatre années scolaires. Il bénéficie de financement de l’Etat et de l’Agence de l’eau Artois Picardie. Son objectif principal est de sensibiliser les jeunes, afin d’en faire des acteurs-relais de l’information concernant le risque d’inondation. Ceci a pour but de développer la mémoire du risque, de transmettre les bons gestes à adopter lors des crues et ainsi limiter les conséquences néfastes des inondations du bassin versant de l’Aa. 165 élèves ont ainsi pu être sensibilisés lors de la première année de mise en œuvre, puis 157 lors de la deuxième année.

JPEG - 69.1 ko
Sortie terrain avec une classe de 5ème du collège de Wizernes en mai 2013

Un journal interclasse à destination de l’ensemble des élèves participants a été conçu dans le but d’informer chacune des classes de l’avancée des autres durant le projet.
En prévision de la Journée Mondiale de l’Eau et afin de clore le projet, une journée de rencontre entre élèves est organisée fin mars. Pour cette occasion, les classes réalisent des panneaux d’exposition ainsi que des jeux reprenant les connaissances acquises lors du projet. L’exposition est également accessible au public lors du week-end suivant.

L’analyse du vécu des inondations par les habitants du marais audomarois

Dans le but d’améliorer la connaissance du risque inondation dans le marais audomarois, le SmageAa et le Parc naturel régional des Caps et Marais d’Opale ont décidé d’intervenir conjointement sur le projet d’analyse du vécu des inondations par les habitants du marais audomarois. Cette étude permettra de combiner l’expertise du premier en matière de risque inondation et celle du second en matière de patrimoine culturel.

Ce projet consiste en :
- La réalisation d’une enquête ethnosociologique sur le territoire du marais audomarois par une vingtaine d’étudiants en licence « anthropologie de la nature » à l’Université de Lille 1, encadrée par une enseignante chercheur (avril 2016) ;
- La recherche historique des phénomènes d’inondation par la Société des Antiquaires de la Morinie ;
- La réalisation d’une analyse sociologique des données par l’enseignante chercheur qui pourrait être appuyée par un ou deux stagiaires (de fin avril à fin juin 2016 environ). Le rendu de cette analyse prendra la forme d’un rapport d’étude remis fin octobre 2018 ;
- La valorisation du projet à travers la mise en place de différents outils de communication (échéance à fin septembre 2019).

JPEG - 31 ko
Crue du 01/03/2002 dans le marais de Serques (sentier des Communes)