La mise en valeur des milieux

Le rétablissement de la continuité écologique

actualisation : 05/09/14
L’Aa, en amont de Saint-Omer, est un cours d’eau de première catégorie piscicole. En aval de Saint-Omer, l’Aa est canalisée jusque Gravelines, et est classée en seconde catégorie piscicole.
Des Truites de mer et des lamproies fluviatiles y sont régulièrement observées. De plus l’anguille a colonisé une grande partie du linéaire et on la retrouve très en amont.
En dehors des écluses (portes à flots) de Gravelines, il n’existe aucun ouvrage hydraulique jusqu’à Saint-Omer.
Sur l’Aa et ses affluents se trouvent de nombreuses zones de frayères potentielles pour les salmonidés (Truite Fario et Truite de mer).

Ces différentes observations laissent à penser que la rivière possède toutes les qualités pour accueillir des grands migrateurs. Cependant, en amont de Saint-Omer, la multiplicité des petits ouvrages hydrauliques jusqu’aux lieux de fraie potentiels réduisent fortement les déplacements des poissons.

Depuis février 2013, une évolution réglementaire (article L.214-17 du Code de l’environnement) a classé l’Aa et ses affluents en 2 listes.

  • La première (Liste 1) empêchant la création de nouveaux ouvrages sur la totalité de l’Aa et de ses affluents.
  • La seconde (Liste 2) imposant aux propriétaire d’ouvrage d’aménager leur ouvrage avant 2018 afin de le rendre franchissable. Cette liste concerne les ouvrages présents sur l’Aa de Lumbres à Saint-Omer et sur le Bléquin à Lumbres.
JPEG - 92.3 ko
Barrage du moulin de Wins à Blendecques

L’étude de rétablissement de la libre circulation piscicole

Cette étude a été menée par les bureaux d’étude BIEF et CARICAIE en 2008. Son objectif est de diagnostiquer la franchissabilité piscicole "grands migrateurs" de 46 ouvrages sur 37 sites puis de proposer des solutions de franchissement pour chaque ouvrage.
Les résultats du diagnostic franchissabilité ont mis en avant que :
- 12 ouvrages sont strictement infranchissables ;
- 20 sont franchissables périodiquement ;
- 10 seraient partiellement franchissables si les vannes étaient ouvertes ;
- 4 sont franchissables.
Des esquisses de solutions de franchissement ont été proposées pour chaque ouvrage. Le bureau d’étude a également établi des scénarios d’aménagement et les a chiffrés.
Suite à cette étude, 7 propriétaires ont signé, en 2010, une convention de partenariat pour la maîtrise d’ouvrage par la SmageAa de travaux devant permettre de rétablir la continuité écologique et sédimentaire. Un ouvrage a été aménagé en 2013 et 3 autres ouvrages devraient être aménagés en 2015.

En parallèle, le SmageAa a pris contact avec différents propriétaires d’ouvrages ouverts et franchissables afin de démonter les vannes et superstructures. Ce démontage permet :
- une libre circulation piscicole et des sédiments,
- le passage des canoës-kayaks,
- d’éviter l’entretien des ouvrages et ainsi réduire le risque de désordre hydraulique local.

9 ouvrages ont été démontés au cours des années 2008 et 2009.

Les actions réalisés depuis 2008 sont présentées dans les fiches à télécharger dans la rubrique Documentation.

Installation d’une passe à poisson au moulin Snick

Le barrage du moulin Snick à Blendecques constituait le premier seuil infranchissable sur l’Aa. En 2008, grâce à l’accord du propriétaire, le SmageAa y a installé une passe à poisson. Il s’agit d’une passe à ralentisseur et à macro-plots, destinée aux salmonidés, lamproies et anguilles.

JPEG - 52.1 ko
Passe à poisson du moulin Snick à Blendecques

Création d’une rivière de contournement sur l’ouvrage de partition du Rietz vilain à Fauquembergues

L’ouvrage du Rietz Vilain permet la partition des eaux de l’Aa dans la traversée de Fauquembergues. Entre 2010 et 2013, avec l’accord de la mairie, le SmageAa a réalisé l’étude conception et les démarches nécessaire aux travaux. A l’été 2013 les travaux de réfection de l’ouvrage et de création d’une rivière de contournement, toutes espèces, ont commencé pour s’achever en janvier 2014.

JPEG - 43.1 ko
Vannage du Rietz Vilain et la rivière de contournement

Etude franchissabilité réalisée avec la participation financière de l’Agence de l’Eau Artois Picardie
Démontages d’ouvrages réalisés avec la participation financière de l’Agence de l’Eau Artois Picardie et du Conseil Général du Pas-de-Calais
Travaux de rétablissement de la continuité écologique réalisés avec la participation financière de l’Agence de l’Eau Artois Picardie et du Conseil Général du Pas-de-Calais