La mise en valeur des milieux

La coordination de la lutte contre le rat musqué

actualisation : 05/09/2014
La présence d’espèces introduites dans le milieu naturel peut provoquer de nombreux dégâts aux milieux naturels comme à l’activité humaine.
L’un des meilleurs exemples connus dans notre région est le rat musqué. Sa présence provoque des dégradations de berges, mine les bas côtés de routes, détruit les cultures et en plus il peut mettre en péril des infrastructures hydrauliques.
Avec la fin de la lutte chimique (utilisation d’appâts empoisonnés), il a fallu la remplacer par une lutte mécanique. Pour cela des Groupements de défense contre les organismes nuisibles (GDON) ont été créés. Il existe 8 GDON dont l’aire d’intervention est partiellement sur le territoire du SmageAa, à savoir :
- Le GDON de l’Audomarois (62),
- Le GDON du Pays de Lumbres (62)
- Le GDON Lys-Aa (62)
- Le GDON du Haut Pays (62)
- Le GDON de Radinghem en Weppes (59)
- Le GDON Flandres Maritime (59)
- Le GDON du Calaisis (62)
- Le GDON du Boulonnais (62)

Afin d’avoir une cohérence d’intervention sur tout son territoire, le SmageAa aide techniquement et financièrement ces GDON.
Dans un premier temps, cette aide s’est faite par une dotation en matériel, puis par une aide financière afin d’indemniser les piégeurs bénévoles ou pour permettre l’achat de pièges.

JPEG - 88.9 ko
Rat musqué

Depuis 2010, le SmageAa propose aux communes d’assister leurs piégeurs locaux par l’organisation d’opérations coup de poing.
En 2010, 9 opérations ont été réalisées sur 6 communes. Elles ont mobilisé 1 personne de l’équipe pendant 30 jours avec 407 pièges posés pour 159 rats piégés.
En 2011, 7 opérations ont permis 449 captures.
En 2012, 11 opérations pour 336 captures.
En 2013, 11 opérations pour 328 captures.