Actualités

La construction du chaland pour le marais audomarois avance bien.

publié le 7/05/2010

Le lundi 19 avril dernier, les élus du SmageAa se sont rendus aux Etablissements LEBRIEZ pour constater l’état d’avancement de la construction du chaland pour le marais audomarois. Ils étaient accompagnés de représentants du Goupe de travail marais du Parc naturel régional et de la CASO, et des financeurs du projet. Cette visite était l’occasion de faire un point sur l’utilisation de ce chaland et son descriptif.

JPEG - 40.4 ko
Le chaland en construction

Objet du chaland
Le chaland est destiné à l’entretien des voies d’eau secondaires du marais audomarois. Il pourra recevoir des pelles mécaniques (à chenilles ou à pneus), des tracteurs agricoles ou forestiers etc… Il devra également permettre le transport d’animaux (chevaux, vaches, moutons etc...) ainsi que l’évacuation des billes de peupliers ou de déchets divers et variés.
Ses missions normales seront de remplacer l’actuelle plateforme de travail de la 7ème section des Wateringues et dans ce cas, il servira au curage des voies d’eau et à la mise en place de protection de berges.
L’une de ses premières missions extraordinaire pourrait être le transport des matériaux nécessaires à la restauration du sentier du Landsberg.

De part sa structure modulable, ce bateau permettra d’atteindre des secteurs non accessibles actuellement par des moyens lourds. Il est aussi conçu pour transporter des matériaux ou du bétail. L’ensemble de ces fonctions devrait rendre cet outil polyvalent et ainsi permettre l’entretien des voies d’eau et l’aménagement du marais.

Descriptif
Il s’agit d’un ponton autopropulsé constitué d’un caisson central de 3,9 m de large, et 10 m de long, et de 6 caissons additionnels de 1 m de large (3 sur chaque bord), portant la largeur maximale de l’unité à 5,9 m et 10 m de long.
La capacité de transport est, en configuration de base, d’environ 15 tonnes. Cette capacité peut être portée à 25 tonnes en configuration maximale.
Il est conçu pour passer sous des ponts dont le tirant d’air sera localement limité à 1 m et la largeur 4 m. De plus comme certains cours d’eau sont peu profonds, il est prévu pour ne pas s’enfoncer de plus de 80 cm dans l’eau à pleine charge.

Partenaires financiers
Le Chaland est réalisé grâce au soutien financier de la Région Nord - Pas-de-Calais par l’intermédiaire du Pays de Saint-Omer, de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie, de la Communauté d’Agglomération de Saint-Omer et de la 7ème section des Wateringues.

Partenaires techniques
La conception et le suivi des travaux sont assurés par le Bureau d’étude Techni-France de COUDEKERQUE-BRANCHE.
La réalisation est assurée par les Etablissements LEBRIEZ de MORINGHEM.