La prévention des crues

Expliqués par l’évolution du territoire, les changements climatiques…, nous entendons tous qu’en France et ailleurs, les périodes de sécheresse alternent avec des crues de plus en plus puissantes et rapides. L’Aa et ses affluents ne font pas exception comme nous l’ont rappelé les évènements des années 1990 et surtout celui de mars 2002, crue historique pour toute la vallée de l’Aa, depuis ses sources jusqu’au marais audomarois.

JPEG - 102.7 ko
L’inondation du marais de Lumbres Setques - décembre 2008

Par chance, sur notre territoire, les acteurs ont conscience des risques et du rôle que chacun peut jouer à son niveau. Ici, les agriculteurs implantent des diguettes pour freiner l’eau, ils laissent un couvert hivernal sur leurs parcelles cultivées… Ailleurs c’est une communauté de communes qui aménage des ouvrages pour réguler l’eau dans le milieu naturel ou dans une nouvelle zone d’activités… L’équipe d’entretien de rivière retire ce qui peut entraîner des débordements dans les zones urbanisées. Les communes ont à leur disposition le projet de Plan de Prévention des Risques afin de ne plus autoriser de nouvelles constructions dans des zones inondables… Bien sûr des choses restent à faire pour améliorer la situation en cas de crise, et agir pour les crues de plus grande ampleur.